contemporain

contemporain, aine [ kɔ̃tɑ̃pɔrɛ̃, ɛn ] adj. et n.
• av. 1475; lat. contemporaneus; de tempus « temps »
1Contemporain de : qui est du même temps que. Jeanne d'Arc était contemporaine, la contemporaine de Charles VII. Des événements contemporains, qui se sont produits à la même époque. Van Gogh mourut ignoré de ses contemporains.
2Absolt Qui est de notre temps. actuel, moderne, 1. présent. Étudier les auteurs contemporains, la littérature contemporaine. Aimer la musique contemporaine. Spécialt Histoire contemporaine, après 1789.
⊗ CONTR. Antérieur, postérieur. Ancien.

contemporain, contemporaine adjectif et nom (bas latin contemporaneus, du latin classique cum, avec, et tempus, -oris, temps) Qui vit à la même époque que quelqu'un d'autre, que celle où certains événements se produisent : Pascal est le contemporain de Molière. Qui appartient à l'époque présente, au temps présent : Auteurs contemporains.contemporain, contemporaine (citations) adjectif et nom (bas latin contemporaneus, du latin classique cum, avec, et tempus, -oris, temps) Henry Millon de Montherlant Paris 1895-Paris 1972 Académie française, 1960 Si je pouvais changer un peu de contemporains ! Malatesta, II, 5, Malatesta Gallimardcontemporain, contemporaine (synonymes) adjectif et nom (bas latin contemporaneus, du latin classique cum, avec, et tempus, -oris, temps) Qui appartient à l'époque présente, au temps présent
Synonymes :
- présent
Contraires :
- archaïque
contemporain, contemporaine adjectif Qui existe dans le même temps que quelqu'un ou quelque chose d'autre : Ce château est contemporain de la Renaissance. Qui est du temps présent ; moderne : La musique contemporaine.contemporain, contemporaine (expressions) adjectif Danse contemporaine, nom donné par Martha Graham et ses disciples à la danse moderne. Histoire contemporaine, histoire écrite dans le temps même des événements qui y sont racontés ; partie de l'histoire postérieure à la Révolution de 1789.

contemporain, aine
adj. et n.
d1./d adj. Du même temps. Boccace était contemporain de Pétrarque.
d2./d adj. Absol. De notre temps. L'histoire contemporaine française commence en 1789.
|| Subst. Nos contemporains.
d3./d n. (Suisse) (Employé au Plur.) Personnes nées la même année et groupées en associations ou amicales.

⇒CONTEMPORAIN, AINE, adj. et subst.
I.— Emploi adj., toujours postposé.
A.— Contemporain(e) de, à...
1. [En parlant d'inanimés abstr. ou concr.] Qui existe en totalité ou en partie pendant la même période (que). Une agrégation d'éléments sensiblement contemporains; des phénomènes plutôt contemporains que successifs. Quasi-synon. concomitant, coexistant; anton. successif, antérieur, postérieur.
Contemporain de. Qui existe, se produit en même temps que... Les dépôts marins littoraux renferment les débris des animaux contemporains de leur formation (A. DE LAPPARENT, Abrégé de géol., 1886, p. 42). L'asthénie (...) contemporaine d'une hypotension artérielle marquée (Godlewski ds Nouv. Traité Méd., fasc. 8, 1925, p. 371). Coextensif à une étendue ou même contemporain d'un intervalle de temps (JANKÉLÉVITCH, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien, 1957, p. 126) :
1. Il est vain de vouloir ressusciter la perception originale, l'idée première contemporaine de la création de la forme et les associations qu'elle pouvait faire naître.
S. LIFAR, La Danse, 1938, p. 186.
Rare, vieilli. Contemporain à. La philosophie toujours contemporaine à l'humanité (RENAN, L'Avenir de la sc., 1890, p. 61).
2. Usuel et littér. [L'un des éléments mis en rapport étant une pers.] Du même temps (que). (Être) contemporain de qqc., de qqn. (Être) contemporain à qqn, à qqc. (très rare). Les deux personnes sont contemporains. Pour se faire contemporain des hommes d'autrefois une lente étude et des soins affectueux sont nécessaires (A. FRANCE, Vie de Jeanne d'Arc, t. 1, 1908, p. LXXV). C'est le passé seul dont je suis contemporain (R. MARTIN DU GARD, Souvenirs autobiographiques et littér., 1943, p. CXXI). L'état de choses contemporain à mon auteur (M. BUTOR, Passage de Milan, 1954, p. 153) :
2. À l'entendre raconter l'aurore charmante du monde, on l'aurait dite contemporaine de la jeunesse de l'univers.
A. FRANCE, Balthazar, La Fille de Lilith, 1889, p. 94.
B.— Absolument
1. Qui appartient au temps actuel (par rapport au moment envisagé dans le contexte). L'homme contemporain actif; la littérature viennoise contemporaine; les meilleurs prosateurs français contemporains. (Quasi-)synon. actuel, moderne; anton. futur, ancien, antique, archaïque, primitif, vieux. Défense au génie contemporain de faire ce que faisait le génie antique (VERLAINE, Œuvres complètes, t. 4, Les Poètes maudits, 1884, p. 75). Une anthologie des grands poètes contemporains méconnus (QUENEAU, Loin de Rueil, 1944, p. 79) :
3. M. Henri Rivière a voulu que le grand saint Antoine fût assailli, dans sa thébaïde, de tentations prophétiques par rapport à lui et contemporaines par rapport à nous.
A. FRANCE, La Vie littér., t. 2, 1890, p. 21.
SYNT. Le monde, l'âme, l'époque, la pensée, la vie contemporain(e); l'art, le roman, le théâtre, la prose, la philosophie, la sociologie, la psychologie, la littérature, la mathématique, la logique contemporain(e); l'histoire, les récits, la pensée, les institutions, les mœurs contemporain(e,s); la civilisation, l'architecture, la scène, la production contemporaine.
LITT. L'histoire contemporaine. Histoire écrite dans le temps même des événements relatés. Les historiens contemporains. Ceux qui décrivent leur époque.
2. P. ext. Qui est caractéristique du temps actuel. Le snobisme, l'indifférence contemporain(e); la vision contemporaine; les aberrations, les illusions, les descriptions contemporaines; l'idéal contemporain du soldat-ouvrier; les manifestations les plus outrageusement contemporaines; les velléités littéraires contemporaines; le sport contemporain de canoé-kayak; l'évolution contemporaine des sciences biologiques. Quasi-synon. du jour, de l'heure, du moment :
4. L'histoire lui réserve dans le paysage contemporain une place plus en évidence que celle que nous lui avons faite jusqu'à présent.
A. MICHEL, Sur la peint. fr. au XIXe s., 1928, p. 199.
3. Spéc., HIST. [En parlant de l'histoire, d'une période ou d'un ensemble de phénomènes hist.] Qui se situe après l'époque dite moderne, après 1789. La période, l'histoire contemporaine; le français moderne et contemporain.
II.— Emploi subst.
A.— [Désigne des pers.]
1. Vieilli. Personne née à la même époque, qui a le même âge qu'une autre. Il est son contemporain; mon contemporain et compatriote.
2. Personne qui appartient à la même époque (que). Anton. prédécesseur, ancêtre, successeur, descendant.
a) (Être) le (ou la) contemporain(e) de qqn, de qqc.; leurs plus notoires contemporains :
5. ... une foule de nos contemporains ne sont pas encore modernes...
TEILHARD DE CHARDIN, Le Phénomène humain, 1955, p. 243.
[Par personnification] :
6. Cette tour maintenant tout à fait en ruine, fut une noble contemporaine de Guillaume le Conquérant.
STENDHAL, Lamiel, 1842, p. 44.
Au sing. avec valeur collective. Notre contemporain est requis de ne plus vivre que par ses sensations (HUYGHE, Dialogue avec le visible, 1955, p. 19).
P. ext. Personnes partageant la même vie (à la même époque) :
7. CHIFFRENET. — Que gagnes-tu à porter ainsi de l'eau chez tes contemporains?
SACLAVOINE. — Je gagne de trente à trente et un sous par jour.
E. LABICHE, Le Misanthrope et l'Auvergnat, 1852, 7, p. 150.
b) Absol. Se voir imprimé tout vif dans le journal d'un contemporain (GREEN, Journal, 1948, p. 225).
En partic., au plur. Ensemble de personnes vivant à la même époque. Travailler pour les contemporains ou pour la postérité.
B.— Subst. masc. sing. avec valeur de neutre, littér. L'époque contemporaine :
8. Un de ces normaliens émancipés (...) dont la solide culture forme un acquis, un passé, qu'ils respectent mais qui ne les intéresse plus bien profondément, et par dessus lequel ils sont impatients de sauter pour entrer dans le contemporain.
THIBAUDET, Hist. de la litt. fr. de 1789 à nos jours, 1936, p. 460.
Prononc. et Orth. :[], fém. [-]. Enq. : //; -Ren, (D)/. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Av. 1475 (G. CHASTELLAIN, Le Temple de Bocace, éd. Kervyn de Lettenhove, t. 7, p. 114). Empr. au b. lat. contemporaneus (de cum et tempus). Fréq. abs. littér. :2 363. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 2 277, b) 2 595; XXe s. : a) 4 650, b) 3 918.
DÉR. Contemporainement, adv., rare. À la même époque, dans le même temps. Les autres hommes qui l'ont précédé sur la terre, qui vivent contemporainement avec lui sur la terre et qui le suivront sur la terre (P. LEROUX, De l'Humanité, t. 2, 1840, p. 508). 1re attest. 1840 id.; de contemporain, suff. -ment2. Fréq. abs. littér. : 2.

contemporain, aine [kɔ̃tɑ̃pɔʀɛ̃, ɛn] adj. et n.
ÉTYM. Av. 1475; du lat. contemporaneus, de con- (cum), et tempus « temps ».
———
I Adj.
1 Contemporain de : qui est du même temps que. || Être contemporain de qqn, de qqch.Événements contemporains (par rapport à une référence temporelle). Simultané, synchronique.
1 Ces historiens (Grecs, Égyptiens, Chinois) fabuleux ne sont pas contemporains des choses dont ils écrivent.
Pascal, Pensées, IX, 628.
Vx ou littér. || Contemporain à (qqn, qqch.).
2 Absolt. Qui est du temps du lecteur. Actuel, moderne. || Étudier les auteurs contemporains, la littérature contemporaine. || Histoire moderne et contemporaine. || La jeunesse contemporaine. || Les aspirations, les illusions contemporaines. || Une description du français contemporain.
2 La vie de l'homme contemporain consiste à se fuir et à se donner à tout, sauf à soi.
Edmond Jaloux, le Dernier Jour de la création, XI, p. 131.
3 L'Université, de nos jours, sous la direction d'esprits largement ouverts, a montré que la critique affirme sa puissance et prend ses plus hautes responsabilités en s'exerçant courageusement sur les œuvres contemporaines.
G. Duhamel, la Défense des lettres, IV, V, p. 305.
———
II N. Personne qui vit à la même époque (qu'une autre, que le locuteur), qui est de la même génération. || Je ne suis pas son contemporain. || Nos contemporains.Les contemporains de qqn, de Rabelais.
4 On met les anciens bien haut pour abaisser ses contemporains.
Fontenelle, Dialogues, III, Morts anciens, in Littré.
5 Pourquoi ma douce contemporaine, la très noble Christine de Pisan, qui écrivit le « Livre des faits et des bonnes mœurs du roy Charles V », n'a-t-elle laissé aucun écrit de nature à sauvegarder ma mémoire ?
Jean Ray, les Derniers Contes de Canterbury, p. 210.
CONTR. Antérieur, postérieur. — Ancien, vieux.
DÉR. Contemporanéité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • contemporain — contemporain, aine (kon tan po rin, rè n ) adj. 1°   Qui est du même temps. Hésiode a t il été contemporain d Homère ?    Historien contemporain, historien qui écrit les événements de son temps.    L histoire contemporaine, l histoire qui s écrit …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • contemporain — CONTEMPORAIN, AINE, adj. Celui, celle qui est du même temps. Les Auteurs contemporains. Histoirecontemporaine. On appelle Historiens contemporains, Les Auteurs qui ont écrit les choses qui se sont passées dans leur temps. [b]f♛/b] Il est aussi… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • contemporain — Contemporain. subst. masc. Qui est du mesme temps. Les Autheurs contemporains. nous sommes contemporains. Il est aussi subst. C est mon contemporain …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Contemporain — (franz., spr. kongtangporäng, lat. contemporaneus), ein gleichzeitig Lebender, Zeitgenosse …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • contemporain — * Les Miettes philosophiques posent la question paradoxale d un point de départ pris dans le temps à partir duquel serait rendue accessible une béatitude éternelle. La difficulté ne vient pas seulement de l hétérogénéité des deux champs (le temps …   Le vocabulaire de Kierkegaard

  • Contemporain — Époque contemporaine Pour les articles homonymes, voir art contemporain. L Époque (période, ou histoire) contemporaine est la dernière grande période de l Histoire. Pour les historiens français, elle commence avec la Révolution française et… …   Wikipédia en Français

  • CONTEMPORAIN — AINE. adj. Qui est du même temps. Les auteurs contemporains. Quelques savants prétendent qu Hésiode a été contemporain d Homère.   Historiens contemporains, Ceux qui ont écrit les choses qui se sont passées dans leur temps. On dit en des sens… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • contemporain — adj., de notre époque : dè ntron tin (Albanais.001). A1) contemporain, du temps de (qq.) : du tin dè (kâkon) (001). A2) contemporain de qq., de son époque : d(e) son tin (001, Arvillard) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Contemporain — Con|tem|po|rain [kõtãpɔ rɛ̃] der; s, s <aus gleichbed. fr. contemporain, dies aus lat. contemporaneus zu cum »mit« u. tempus, Plur. tempora »Zeit«> (veraltet) Zeitgenosse …   Das große Fremdwörterbuch

  • CONTEMPORAIN, AINE — adj. Qui est du même temps que quelqu’un ou quelque chose. Les auteurs contemporains. L’histoire contemporaine. Raconter les événements contemporains. Historiens contemporains, Ceux qui ont écrit les choses qui se sont passées dans leur temps. Il …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.